Comment couper le courant en cas de dépannage électrique ? 

Vous rencontrez une panne d’électricité ? Avant de procéder aux vérifications de base et de faire appel à un professionnel du dépannage électrique, il convient de couper le courant. En effet, avant toute intervention sur une installation électrique, il est capital de mettre le circuit hors tension, pour opérer sans risque. Mais, comment faire pour couper le courant ? On vous guide pas à pas. 

Pourquoi couper le courant lors d’un dépannage électrique ? 

En cas de panne de courant, deux solutions s’offrent à vous : remédier vous-même à la panne électrique ou faire appel à un électricien qualifié. Quel que soit votre choix, le courant doit être totalement coupé avant d’intervenir sur l’installation électrique. Pourquoi ? Tout simplement parce que les risques d’électrocution sont bien présents lorsqu’on intervient sur une installation électrique. Alors, quelle que soit la manipulation, qu’il s’agisse d’un simple changement de prise, d’une petite vérification ou d’une mise aux normes, le courant doit être coupé pour garantir votre sécurité ou celle de l’électricien professionnel. Dès que le courant ne passe plus, les risques d’électrocution, de court-circuit ou de surtension sont évités. D’où l’intérêt de savoir comment mettre votre circuit hors tension rapidement. 

La coupure de courant automatique 

La norme NF C 15-100 est destinée à assurer la sécurité et le bon fonctionnement des installations électriques. Depuis 2002, elle est régulièrement mise à jour pour imposer une sécurité toujours accrue. Ainsi, disjoncteurs différentiels ou divisionnaires doivent être placés en amont de tout circuit. En cas de court-circuit ou de surtension, le disjoncteur automatique coupe le courant. Donc, si votre installation respecte la norme NF C15-100, vous êtes normalement protégé des différences de tension grâce à la coupure automatique. Si votre installation n’est pas aux normes, faites appel à un électricien professionnel pour la mise en sécurité de votre logement. 

Dépannage électricité : deux façons de couper le courant

Une intervention est prévue sur votre circuit électrique ? Vous voulez mener à bien quelques vérifications avant de décider si faire appel ou pas à un électricien agréé ? Voici comment couper le courant. 

Coupure partielle pour faire disjoncter le circuit concerné

Comme indiqué précédemment, chaque circuit électrique est associé à un disjoncteur que l’on retrouve sur le tableau principal. Le disjoncteur, en plus d’être un vrai système de protection automatique, peut également permettre de couper manuellement le courant sur un circuit spécifique. De cette manière, si vous ne souhaitez pas couper le courant dans certaines pièces de la maison, vous pouvez intervenir au niveau du tableau électrique. Vous pourrez continuer à profiter de certains appareils comme du congélateur et de tout appareil électroménager indispensable. La coupure partielle est donc très pratique si vous voulez intervenir dans une pièce déterminée ou sur un circuit bien précis sans impacter toute la maison. 

Mais, comment faire ? Rendez-vous face à votre tableau électrique général. Là, vous pourrez repérer le disjoncteur qui vous intéresse, c’est-à-dire celui qui est associé au circuit concerné ou à la pièce où vous souhaitez interrompre la circulation du courant. Vous pourrez alors le mettre sur OFF. Le disjoncteur peut aussi vous permettre de couper le courant sur un type de circuit précis (chauffage électrique, prises de courant ou encore ampoules). Si votre installation est ancienne, vous pouvez couper le courant partiellement en ouvrant le porte-fusibles. Dans tous les cas, avant d’intervenir, assurez-vous bien que votre manipulation est bien effective et que le courant ne passe plus. À la fin de l’intervention, vous pourrez basculer le disjoncteur sur ON pour remettre le courant en marche. 

La coupure complète 

Si vous envisagez une intervention plus complexe, comme une rénovation électrique ou une mise en conformité, vous devrez couper le courant dans tout le logement et intervenir au niveau du point central d’alimentation. Pour cela, rendez-vous au niveau du compteur général pour couper le courant grâce au disjoncteur principal. Vous pouvez aussi procéder à partir du tableau général en baissant le levier sur la position 0. Tout votre logement sera ainsi privé d’électricité. Étant donné qu’il s’agit de la source d’alimentation de votre maison, intervenir à ce niveau permettra d’éviter tout risque d’accident ou d’électrocution. Encore une fois, avant de procéder à vos vérifications ou avant d’intervenir, vérifiez bien que le courant ne passe plus. 

Couper le courant est indispensable avant toute réparation électrique. Pour les vérifications mineures ou localisées, mieux vaut opter pour une coupure partielle qui permettra de ne pas priver d’électricité certains appareils électriques comme le congélateur. Pour une intervention plus complexe, la coupure générale s’impose depuis le disjoncteur principal. Ayez toujours le réflexe sécurité et n’hésitez pas à solliciter l’aide d’un artisan électricien pour un dépannage électrique sans danger.