Combien coûte un dépannage électrique ?

Vous faites face à une panne électrique ? Tout ce qui était à votre portée a été vérifié, mais malheureusement, vous n’avez pas pu solutionner votre problème ? Vous devez vous résoudre à faire appel à un électricien. Mais, combien coûte un dépannage électrique ? À quoi devez-vous vous attendre en faisant appel à un électricien professionnel ? Voici tous les éléments de réponse. 

En quoi consiste un dépannage électrique ? 

Avant d’entrer dans le détail du coût et pour le comprendre, il est important de savoir en quoi consiste un dépannage électrique. En cas de panne, le professionnel va tout d’abord intervenir pour rechercher l’origine du souci et procéder à la mise en sécurité du logement. En fonction de l’avarie, cette recherche sera plus ou moins longue. Une fois la cause de la panne électrique détectée, l’électricien procèdera alors à sa réparation. Il vous remettra un devis indiquant les travaux à effectuer ainsi que le montant total de son intervention qui comprendra le coût de la main d’œuvre et les fournitures nécessaires pour remédier à votre souci. Il est évident que la réparation d’une prise de courant n’aura pas le même montant que le remplacement d’un tableau électrique. 

Dépannage électricité : les éléments qui vont impacter le coût 

Comme indiqué précédemment, le coût de l’intervention va dépendre de la panne que vous subissez, mais ce n’est pas l’unique élément qui aura des répercussions sur le devis. D’autres critères impacteront le coût du dépannage, comme : 

La distance entre votre domicile et la localisation de l’électricien : le tarif d’un électricien sera fonction de son déplacement. Plus il devra parcourir de kilomètres jusqu’à votre domicile, plus le nombre d’indemnités de déplacement sera important. 

Le dépannage d’urgence : vous avez fait appel à un électricien au beau milieu de la nuit, durant le week-end ou un jour férié ? Cela veut dire que votre souci est urgent. S’il s’agit d’un appareil de chauffage qui ne fonctionne plus durant l’hiver, ou d’un problème de sécurité pour les biens et les personnes de la maison, alors cette urgence est justifiée, mais elle aura un coût. Si vous voulez éviter des frais supplémentaires, vérifiez qu’il s’agit vraiment d’une urgence. S’il s’agit d’un simple défaut d’éclairage, l’intervention peut attendre. 

Déplacement, main d’œuvre, fournitures : le coût du dépannage 

Tarif de l’électricien : à l’heure ou au forfait ? 

L’électricien peut facturer ses services à l’heure ou au forfait. Cette dernière option est plutôt utilisée pour des actions ou des installations dont le professionnel peut estimer la durée à l’avance. C’est le cas par exemple des installations de tableaux électriques. Pour les pannes courantes, le professionnel vous proposera davantage une tarification à l’heure. Enfin, sachez que le prix d’une intervention peut varier entre 30 et 70 euros de l’heure. Dans certaines grandes villes comme Paris, ces tarifs pourront être plus importants.

Les frais de déplacement de l’artisan électricien

Les électriciens se déplacent jusqu’à votre domicile ou votre appartement en camionnette la plupart du temps afin de transporter le matériel nécessaire. Selon les cas, l’électricien va prendre en compte les kilomètres à parcourir, les frais de carburant, de péage, ainsi que le stationnement pour fixer son tarif. En agglomération, certains prendront même en compte le temps passé dans les embouteillages. Sachez enfin que pour toute intervention effectuée durant les nuits, week-ends et jours fériés, les électriciens multiplient par deux, voire même par trois, leurs tarifs. 

Le coût des pièces de rechange

Qui dit panne, dit aussi souvent pièces à remplacer. Une prise électrique, des fusibles, des câbles… Tout ce matériel est susceptible d’être changé par le professionnel, mais leur coût reste raisonnable. Par contre, si votre réparateur doit substituer un chauffe-eau par exemple ou qu’il doit revoir toute votre installation électrique ou assurer sa mise en conformité, le coût final risque d’être plus important. Sachez cependant que le professionnel choisit généralement des équipements fiables et de référence. 

La TVA 

À tous ces éléments, il ne faut pas oublier d’ajouter la TVA. Les prix pratiqués par les professionnels sont exprimés HT. Est ensuite appliquée la TVA qui dépend de l’âge de votre logement. Son taux s’élève à 20 % pour une construction neuve ou de moins de deux ans. S’il s’agit en revanche de travaux de rénovation dans une maison de plus de deux ans, vous pouvez bénéficier d’un taux réduit de 10 %.

Vous savez tout sur le coût du dépannage électrique. Pour éviter les dépenses inutiles, avant de faire appel à un professionnel, veillez à ce que la panne ne soit pas d’ordre général. Interrogez-vous également sur le caractère urgent de votre problème électrique. Enfin, n’hésitez pas à comparer les devis. Un souci électrique ? Besoin d’un dépannage ? Faites appel à nos services et bénéficiez d’une intervention rapide et efficace.